5
Devenez donc imitateurs d'Elohîm, comme des enfants bien-aimés, et marchez dans l'amour, de même que le Mashiah nous a aimés et s'est livré lui-même à Elohîm pour nous en offrande et en sacrifice, comme un parfum de bonne odeur. Mais que la relation sexuelle illicite, l'impureté sous toutes ses formes ou la cupidité ne soient pas même nommées parmi vous, comme il convient à des saints. Ni obscénité, ni propos insensé, ni plaisanterie, choses qui ne sont pas convenables, mais plutôt l’action de grâce. Car vous savez ceci, qu'aucun fornicateur, ni impur, ni cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le Royaume du Mashiah et Elohîm1. Que personne ne vous séduise par de vains discours, car à cause de ces choses la colère d'Elohîm vient sur les fils de l'obstination. Ne soyez donc pas leurs associés. Car vous étiez autrefois ténèbre, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Conduisez-vous donc comme des enfants de la lumière2 ! Car le fruit de l'Esprit est en toute bonté, justice et vérité. 10 Examinant ce qui est agréable au Seigneur. 11 Et ne participez3 pas aux œuvres stériles de la ténèbre, mais plutôt condamnez-les en effet ! 12 Car il est honteux de dire les choses qu'ils font en secret. 13 Mais toutes les choses qui sont condamnées sont manifestées par la lumière, car la lumière est celle qui manifeste tout. 14 C'est pourquoi il dit : Réveille-toi, toi qui dors, et lève-toi d'entre les morts, et le Mashiah brillera4 sur toi. 15 Prenez donc garde de vous conduire soigneusement, non comme des insensés, mais comme des sages, 16 rachetant le temps, parce que les jours sont mauvais. 17 C'est pourquoi ne devenez pas insensés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. 18 Et ne vous enivrez pas du vin dans lequel il y a le libertinage, mais soyez remplis par l'Esprit. 19 Vous parlant entre vous par des psaumes, et des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et célébrant dans votre cœur les louanges du Seigneur ; 20 rendant toujours grâces pour toutes choses au Nom de notre Seigneur Yéhoshoua Mashiah, l'Elohîm et Père, 21 vous soumettant les uns aux autres5 dans la crainte d'Elohîm.
Le mariage selon Elohîm
22 Femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur, 23 parce que le mari est la tête6 de la femme, comme le Mashiah aussi est la tête de l'Assemblée qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24 Mais comme l'Assemblée est soumise au Mashiah, de même que les femmes aussi le soient à leurs maris en tout. 25 Et vous maris, aimez vos femmes, comme le Mashiah a aimé l'Assemblée, et s'est livré lui-même pour elle, 26 afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par le bain7 d'eau de la parole, 27 afin qu'il se présente l'Assemblée à lui-même, glorieuse, n’ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut. 28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même, 29 car personne n'a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et la chérit d'un tendre amour, comme le Seigneur le fait pour l'Assemblée, 30 parce que nous sommes membres de son corps, de sa chair et de ses os. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et se joindra à sa femme, et les deux seront une seule chair. 32 Ce mystère est grand, or je parle du Mashiah et de l'Assemblée. 33 Que chacun de vous aussi aime sa femme comme lui-même, et que la femme craigne son mari.
15:5Une construction identique se trouve au verset 20 du même chapitre : Elohîm et Père. Il s'agit d'un même être.25:8Les disciples de Yéhoshoua sont les enfants de la lumière (Jn. 12:36 ; 1 Th. 5:5). Yéhoshoua est la lumière du monde (Jn. 8:12).35:11Devenir un participant parmi les autres, ou être associé à une chose. Ap. 18:4.45:14Es. 60:1.55:211 Pi. 5:5.65:23Ou « chef ».75:26Le mot grec « loutron » traduit par « bain » signifie également « baignade », « action de baigner ». Voir Tit. 3:5.