Éphésiens
Éphèse figurait parmi les principales villes de l'Empire romain sous le règne de l'empereur Claude Ier (10 av. J.-C. – 54 ap. J.-C.). Bien que Pergame était considérée comme la capitale de l'Asie Mineure, en raison de sa position géographique et grâce à ses affluents, Éphèse possédait le plus grand port de la région, ce qui lui a valu le contrôle du trafic commercial. Richissime et prospère, elle était renommée pour son faste et sa liberté de parole, et constituait donc un endroit privilégié pour les philosophes. C'était une ville où l'activité culturelle tenait une grande place (jeux olympiques, théâtres, cirques, etc.) et où chacun pouvait y pratiquer la religion de son choix (croyances gréco-romaines, égyptiennes, judaïques, etc.).
Éphèse, dont le nom signifie « désirable », était la gardienne de l'Artémision, temple dédié à la déesse grecque Artémis, la Diane des Éphésiens.
L'assemblée d'Éphèse vit le jour lors du second voyage missionnaire de Paulos (50 – 52 ap. J.-C.). Quand il repartit, il laissa à Akulas et Priscilla la charge de la toute jeune assemblée. Lors de son troisième voyage (53-57), Paulos s'installa à Éphèse et y demeura presque trois ans. Il discourut pendant trois mois dans la synagogue sur le Royaume d'Elohîm, mais se retrouva confronté à l'endurcissement de certains. C'est alors qu'il se retira pour enseigner dans l'école d'un certain Turannos durant deux ans, de sorte que tous ceux qui habitaient l'Asie, Juifs et Grecs, entendirent parler de Yéhoshoua ha Mashiah.
Plusieurs de ceux qui avaient cru confessèrent leurs péchés et un certain nombre de ceux qui avaient pratiqué la magie allèrent même jusqu'à brûler leurs livres publiquement. C'est ainsi que l'assemblée d'Éphèse croissait en puissance et en force. La prédication de Paulos vint troubler le marché fructueux des fabricants d'idoles, au point que Démétrios (orfèvre tirant un grand profit de cette industrie) entraîna une émeute contre lui. Paulos était cependant soutenu par des amis influents : les Asiarques.
Rédigée en prison, cette lettre a pour vocation d'enseigner les chrétiens d'Éphèse sur la manière dont il convient de vivre les uns avec les autres au sein de l'Assemblée, corps du Mashiah (Christ).
1
Introduction
Paulos, apôtre de Yéhoshoua Mashiah par la volonté d'Elohîm, aux saints et fidèles en Yéhoshoua Mashiah qui sont à Éphèse : à vous, grâce et shalôm, de la part d'Elohîm notre Père et Seigneur Yéhoshoua Mashiah !
La position des élus dans le Royaume d'Elohîm
Béni soit l'Elohîm et Père de notre Seigneur Yéhoshoua ha Mashiah, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Mashiah ! Selon qu'il nous a élus en lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans défaut devant lui dans l'amour, nous ayant prédestinés à l'adoption pour lui-même, par le moyen de Yéhoshoua Mashiah, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce, par laquelle il nous a rendus gracieux en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par le moyen de son sang, le pardon des fautes selon la richesse de sa grâce, qu'il a fait abonder envers nous en toute sagesse et intelligence. Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, selon son bon plaisir qu'il avait disposé en lui-même, 10 pour une administration lors de l'accomplissement des temps : réunir toutes choses en Mashiah, aussi bien ce qui est dans les cieux que ce qui est sur la Terre. 11 En lui, en qui aussi nous sommes devenus héritiers, ayant été prédestinés selon le dessein de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté, 12 afin que nous soyons à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré dans le Mashiah. 13 En qui vous êtes aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été marqués du sceau1 du Saint-Esprit de la promesse, 14 lequel est le gage2 de notre héritage pour la rédemption de ceux qu'il s'est acquis pour la louange de sa gloire. 15 C'est pourquoi, ayant aussi entendu parler de la foi que vous avez en notre Seigneur Yéhoshoua, et de l'amour que vous avez envers tous les saints, 16 je ne cesse de rendre grâce pour vous, en faisant mention de vous dans mes prières, 17 afin que l'Elohîm de notre Seigneur Yéhoshoua Mashiah, le Père de gloire, vous donne l'Esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance précise et correcte. 18 Qu'il illumine les yeux de votre intelligence3, afin que vous sachiez quelle est l'espérance de sa vocation, et quelle est la richesse de la gloire de son héritage dans les saints, 19 et quelle est l'excellente grandeur de sa puissance envers nous qui croyons selon l'efficacité de la puissance de sa force souveraine, 20 qu'il a déployée avec efficacité en Mashiah, quand il l'a ressuscité des morts et qu'il l'a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 au-dessus de toute principauté, et autorité, et puissance, et seigneurie, et au-dessus de tout nom qui se nomme, non seulement dans l'âge présent, mais aussi dans celui qui est à venir.
Le Mashiah est le chef (tête) suprême de l'Assemblée
22 Il a aussi soumis toutes choses sous ses pieds, et il l'a donné pour tête au-dessus de toutes choses, à l'Assemblée, 23 qui est son corps, et la plénitude de celui qui remplit tout en tous.
11:13Voir 2 Co.1:22.21:14Vient du grec « arrhabon » qui se traduit en français par « arrhes ». Ce terme fait allusions aux monnaies données en gage d'un futur paiement, et en attendant que le solde soit payé. Voir 2 Co. 1:22, 5:5.31:18L'esprit comme faculté de compréhension, sentiment. Voir 1 Jn. 5:20.