1 Timotheos (1 Timothée)
Cette lettre s'adresse à Timotheos (Timothée) dont le père était grec et la mère juive. Le jeune homme se convertit au Mashiah (Christ) avec sa mère et sa grand-mère, dès le premier voyage missionnaire de Paulos (Paul), au cours duquel ce dernier passa à Lystre.
Cette lettre fut rédigée après la première captivité de Paulos à Rome. Alors que les assemblées connaissaient une certaine expansion, Paulos s'adresse à Timotheos, jeune et fidèle compagnon d'œuvre qu'il a lui-même formé, sur des questions d'ordre disciplinaire et sur la pureté de la foi. Dans cette lettre, dite pastorale, Paulos donne des instructions précises à Timotheos pour enseigner, exhorter, diriger le culte public et choisir ses collaborateurs.
1
Introduction
Paulos, apôtre de Yéhoshoua Mashiah selon le mandat1 d'Elohîm, notre Sauveur et Seigneur, Yéhoshoua Mashiah notre espérance2, à Timotheos mon véritable fils dans la foi : grâce, miséricorde, shalôm, de la part d'Elohîm notre Père et du Mashiah Yéhoshoua notre Seigneur !
Mise en garde contre les erreurs doctrinales ; le but de la Loi
Je te prie, comme je l'ai fait en partant pour la Macédoine, de rester à Éphèse, afin d'ordonner à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des débats plutôt que l'action de construire en Elohîm par la foi. Or la fin du commandement c'est l'amour qui vient d'un cœur pur, d'une bonne conscience et d'une foi sincère, desquelles choses quelques-uns s'étant écartés, ils se sont égarés dans une conversation vaine, voulant être docteurs de la torah, mais ne comprenant ni ce qu'ils disent ni ce qu'ils affirment fortement. Or nous savons que la torah est bonne, si quelqu'un en use légalement, sachant ceci, que ce n'est pas pour le juste que la torah est établie, mais pour les violeurs de la torah3 et les réfractaires, pour les impies et les pécheurs, pour les sans religion et les profanes, pour les parricides et les meurtriers, 10 pour les fornicateurs, pour les homosexuels, pour les marchands d'esclaves4, pour les menteurs, pour les parjures et pour tout ce qui s'oppose à la saine doctrine, 11 selon l'Évangile de la gloire d'Elohîm béni, qui m'a été confié.
Témoignage de Paulos (Paul)
12 Et je rends grâce à celui qui m'a fortifié, à Yéhoshoua Mashiah, notre Seigneur, de ce qu'il m'a jugé fidèle en m'établissant dans le service, 13 moi qui auparavant étais un blasphémateur, un persécuteur et un homme insolent. Mais j'ai obtenu miséricorde parce que j'agissais par ignorance, étant dans l'incrédulité. 14 Mais la grâce de notre Seigneur a débordé avec la foi et l'amour qui est en Mashiah Yéhoshoua. 15 La parole est sûre et entièrement digne d'être reçue, que Yéhoshoua Mashiah est venu dans le monde pour sauver des pécheurs, dont je suis le premier. 16 Mais à cause de ceci miséricorde m'a été faite, afin que Yéhoshoua Mashiah fasse voir en moi le premier, toute sa clémence, pour que je serve de modèle à ceux qui ont l'intention de croire en lui pour la vie éternelle. 17 Or, au Roi des âges, incorruptible5, invisible, à Elohîm seul sage, soient honneur et gloire d'âges en âges ! Amen !
Recommandations à Timotheos (Timothée)
18 Mon fils Timotheos, voici le commandement que je te confie, conformément aux prophéties faites précédemment sur toi, afin que par elles tu combattes le bon combat, 19 en ayant la foi et une bonne conscience. Quelques-uns ayant rejeté celle-ci ont fait naufrage quant à la foi. 20 De ce nombre sont Hymenaïos et Alexandros que j'ai livrés à Satan afin qu'ils apprennent à ne pas blasphémer.
11:1Une injonction, un ordre.21:1Ps. 39:8, 71:5 ; Pr. 3:26.31:9Ou « impies », « violeurs de la loi ». Voir Mc. 15:28 et 1 Co. 9:21.41:10Le mot grec signifie aussi « kidnappeur », « celui qui réduit injustement l'homme libre à l'esclavage », « celui qui vole les esclaves des autres pour les vendre ».51:17Le mot grec signifie aussi « immortel ».