13
Que l’amour fraternel demeure. N'oubliez pas l'hospitalité, car par elle, quelques-uns ont logé des anges sans le savoir. Souvenez-vous des prisonniers comme si vous étiez emprisonnés avec eux, de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. Que le mariage soit honorable1 chez tous, et que le lit nuptial soit sans souillure, mais Elohîm jugera les fornicateurs2 et les adultères. Que votre façon de vivre ne soit pas attirée par l'argent, soyez contents de ce que vous avez présentement. Car lui-même a dit : Je ne te délaisserai jamais et je ne t'abandonnerai jamais3. C'est pourquoi nous disons avec hardiesse : Le Seigneur est mon aide et je n'aurai peur de rien. Que me fera un être humain4 ? Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole d'Elohîm. Regardez attentivement l’issue5 de leur conduite et imitez leur foi. Yéhoshoua Mashiah est le même, hier, et aujourd'hui et pour l'éternité6. Ne soyez pas portés çà et là par des doctrines diverses et étrangères, car il est bon que le cœur soit affermi par la grâce, et non pas par les aliments qui n'ont pas profité à ceux qui y ont marché.
Porter ses regards sur la ville céleste
10 Nous avons un autel dont ceux qui servent le tabernacle n’ont pas le droit de manger. 11 Car les corps des animaux dont le sang est apporté dans les lieux saints par le moyen du grand-prêtre au sujet du péché, sont brûlés hors du camp. 12 C'est pourquoi aussi Yéhoshoua, afin de sanctifier le peuple par le moyen de son propre sang, a souffert hors de la porte7. 13 Sortons donc vers lui, hors du camp8, en portant son opprobre. 14 Car nous n'avons pas ici-bas de ville qui demeure, mais nous cherchons celle qui est à venir.
Le sacrifice de louange
15 Par son moyen donc, offrons continuellement à Elohîm un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son Nom. 16 Et n'oubliez pas la bienfaisance et de faire part de vos biens, car Elohîm prend plaisir à de tels sacrifices.
L'obéissance aux conducteurs
17 Laissez-vous persuader9 par vos conducteurs et soyez-leur soumis, car ils veillent pour vos âmes dont ils auront à rendre compte, afin qu'ils le fassent avec joie et non en gémissant, car cela ne vous serait pas profitable. 18 Priez pour nous, car nous sommes persuadés que nous avons une bonne conscience, désirant en toutes choses bien nous conduire. 19 Et je vous exhorte spécialement à le faire, afin que je vous sois rendu plus vite.
Salutations
20 Mais que l'Elohîm de paix, qui a emmené ailleurs, hors des morts, le grand Berger des brebis, par le sang de l'alliance éternelle, notre Seigneur Yéhoshoua, 21 vous équipe de toute bonne œuvre pour faire sa volonté. Qu'il fasse en vous ce qui lui est agréable par le moyen de Yéhoshoua Mashiah, auquel soit la gloire d'âges en âges ! Amen ! 22 Mais je vous prie, frères, supportez la parole d'exhortation ! Car je vous ai écrit en peu de mots en effet. 23 Sachez que notre frère Timotheos a été relâché. S'il vient plus vite, je vous verrai avec lui. 24 Saluez tous vos conducteurs et tous les saints. Ceux d'Italie vous saluent. 25 Que la grâce soit avec vous tous ! Amen !
113:4Vient du grec « timios » qui signifie « d'un grand prix, précieux, tenu en honneur, estimé, particulièrement cher ».213:4Vient du grec « pornos ». Pornos fait allusion à un homme qui prostitue son corps et le loue à la convoitise d'un autre homme. Voir 1 Co. 5:11 et 6:9 ; Ep. 5:5 ; 1 Ti. 1:10 ; Hé. 12:16.313:5De. 31:6.413:6Ps. 118:6.513:7« Une sortie », « manière de sortir », « d'une manière figurée le moyen de s'échapper de la tentation. » Ce verset se réfère à la fois à la fin de la vie physique et à la manière dont se termine une vie bien remplie.613:8Du grec « aion » qui signifie « période », « temps », « éternité », etc. Le grec utilise ici un pluriel. Ce passage confirme que Yéhoshoua est vraiment YHWH. Voir Ps. 102:27-28 ; Mal. 3:6.713:12Ex. 29:14. Yéhoshoua a souffert hors de Yeroushalaim (Jn. 19:17-18).813:13Le mot « camp » dans ce passage vient du grec « parambole », terme faisant référence au judaïsme antique dans lequel s'étaient embourbés des chrétiens d'origine hébraïque. Aujourd'hui, il représente plutôt le christianisme paganisé, essentiellement basé sur la torah de Moshé (loi de Moïse) et constituant une prison qui empêche certains enfants d'Elohîm de vivre pleinement leur liberté en Yéhoshoua.913:17Le verbe « persuader », en grec « peitho », veut dire « se laisser persuader par des mots ». Il signifie aussi « donner avec persuasion l'envie à quelqu'un de faire quelque chose en le rassurant ». Par conséquent, les conducteurs doivent comprendre que la soumission et l'obéissance des chrétiens n'a rien à voir avec la dictature et l'autoritarisme. Ils doivent les rassurer et les convaincre – car tout ce qui n'est pas fait avec foi est péché (Ro. 14:23) – et ne pas tyranniser leurs frères en les obligeant à leur obéir (Mt. 20:25 ; 1 Pi. 5:2-3).